Amir - J'ai cherché 

 

Ca y est la nouvelle est tombée. La France tient son candidat pour la 61ème édition du concours Eurovision de la chanson. Après le groupe Twin Twin en 2014 et Lisa Angel en 2015, le jeune chanteur franco-israélien Amir Haddad a été choisi cette semaine pour défendre les chances du camp bleu blanc rouge qui n'a plus remporté le concours Eurovision depuis 1977 ! Natif de Paris, ce trentenaire a déjà eu le temps de faire ses armes dans le milieu de la musique. En effet, comme nous l'apprend son curriculum vitae, en 2006 Amir Haddad a participé au télé-crochet musical israélien Kokhav Nolad puis en 2014 il a pris part à la troisième édition de la version française de l'émission The Voice. Entre ces deux performances télévisuelles, en 2011 le vocaliste a sorti son premier album baptisé "Vayehi" sur lequel figure notamment la version en hébreu du célèbre tube de Patrick Bruel "J'te l'dis quand même".

Des paroles franco-anglaises

Dans sa chanson intitulée "J'ai cherché", le jeune interpète fournit une performance artistique assez tonique en se baladant de rimes en rimes : "J’ai cherché un sens à mon existence J’y ai laissé mon innocence
 J’ai fini le cœur sans défense" ou bien encore "L’amour et la reconnaissance
 J’ai payé le prix du silence
 Je me blesse et recommence". On peut toutefois regretter que dans les paroles de la chanson française pour l'Eurovision 2016, se soient glissées des couplets en anglais un peu vides de sens et dont voici quelques extraits : "You’re the one that’s making me strong I'll be looking, looking for You-ou-ou-ou-ou
 Like the melody of my song". Un choix d'autant plus regrettable lorsqu'on on sait que la candidate autrichienne Zoë qui chantera en français, n'a pas emprunté le moindre petit mot à la langue de Shakespeare pour composer sa chanson "Loin d'ici". Un morceau qui risque d'ailleurs très probablement de remporter un plus grand succès que la performance française lors de la finale du 14 mai prochain.